Code Red

Au cours de ce projet, j’interroge les changements d’approche du peuple tibétain vis-à-vis de ses moyens de lutte contre l’occupation et l’agression chinoise depuis un demi-siècle. La question enveloppe le décalage entre la politique pacifiste de Dalaï-lama et le peuple tibétain, qui s’éloigne de plus en plus de la tradition bouddhique, basée sur la compassion, en ayant recours à la violence.

La performance se déroule sur une place publique, très passante, sur laquelle je prononce le mantra de compassion « AUM MANI PADME AUM », en posture de méditation et tournant les billes du chapelet, devant la reproduction du drapeau chinois inversé. Au bout de plusieurs minutes j’interromps le mantra et brise le chapelet. Puis, prenant les 108 billes dans ma main gauche, je les jette une à une de ma main droite sur l’image du drapeau.

Il s’agit là de gestes symboliques, destinés à nous renvoyer à la question : est-ce que l’occupation chinoise a réussi à briser la compassion et la patience tibétaine?

codered3

codered2

codered1

codered4

Performance

Durée 40′, chapelet bouddhiste, impression numérique sur papier 90cm/180cm

Vidéo sonore PAL 4:3 de 2′