Da Vinci Code

Dans un manuscrit de Leonardo Da Vinci, on trouve un « code » de la peinture, qui dit : « La palette d’un peintre est constituée de six couleurs, d’abord les trois couleurs primaires, le vert comme la couleur secondaire et les tons absolus du spectre, le noir et le blanc…Sans la composition des ces six couleurs, une réalisation picturale serait vaine ».

L’intention est ici de mettre en mouvement le processus de création picturale, en utilisant six couleurs et six balles de tennis comme outils à peindre, en les jetant contre les murs. Parallèlement, se pose la question de la rythmique de l’installation, le principe étant de projeter la balle d’une couleur, jusqu’à l’épuisement de la couleur, ou jusqu’au moment où je n’arrive plus à l’attraper. L’ordre des couleurs est notamment important, d’abord le bleu, le vert, le noir, le rouge, le jaune, le blanc. Le but de ce projet est de repeindre les murs d’une salle en utilisant les six couleurs jusqu’à l’épuisement, celui-ci étant effectivement la cause de l’arrêt de la performance.

da vinci code3

da vinci code2

da vinci code1

 

Performance

Durée 1h40′, six balles de tennis, peinture acrylique

ESA 2006

 

da vinci code4

Installation sonore

Dimensions variable : bande son, six balles de tennis, peinture acrylique

ESBAMA 2008